Dommages corporels : à qui s’adresser

Accidents du travail et faute médicale représentent les domaines dans lesquels les victimes abandonnent toute poursuite. Cela se comprend aisément puisque le premier induit votre employeur et qu’il se révèle délicat de le poursuivre en justice si vous souhaitez demeurer au sein de votre entreprise ; et dans le deuxième cas, les assurances font immédiatement pression sous forme d’intimidation pour vous pousser à ne rien intenter. Or, pour ne pas poursuivre son existence dans le regret et l’amertume, il faut agir.

Maître Bernadini : avocat spécialisé dans l’erreur médicale dans le Var à Toulon
Source : http://cabinet-bernardini.fr

Prévoir les complications

 

Dans certains cas, et notamment si vous avez été victime d’un traumatisme crânien, il se peut que des séquelles viennent à apparaître à nouveau quelques années plus tard. Un avocat spécialisé dans le traumatisme crânien dans le Var à Toulon, Maître Philippe-Youri Bernardini, nous prévient : « Les séquelles liées à un traumatisme crânien sont spécifiques et bien souvent difficiles à appréhender, on parle d’handicap invisible ». Et si vous n’avez pas effectué les démarches judiciaires au préalable, les conséquences seront lourdes. Ce dernier a suivi suffisamment de cas d’accidents du travail dans le Var (plus d’explications en suivant ce lien : http://cabinet-bernardini.fr/traumatisme-cranien/) pour reconnaître les avantages d’une telle procédure.

 

Pas de fatalisme pour les erreurs médicales

 

Là aussi, les conséquences de l’abandon des poursuites peuvent être dramatiques. Orientez-vous vers un avocat qui dispose de tous les diplômes en matière de droit médical pour que l’erreur médicale ne soit plus une fatalité.

Ajouter Un Commentaire